Affaire Rugy: La farce du contrôle de l’Assemblée

Par et

Le rapport d’enquête produit par l’Assemblée nationale épingle trois des dîners organisés par François de Rugy à l’hôtel de Lassay, sur douze examinés. Et balaye toute « irrégularité ». Mais le manque d’indépendance de son auteur, ancien subordonné de l’intéressé, oblige à qualifier ce « contrôle » de mascarade.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dès le 11 juillet, le communiqué de Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale), qui annonçait des « vérifications » sur les dîners de François de Rugy (son prédécesseur), augurait mal de la suite. En mentionnant des « autorités de contrôle compétentes », il révélait l’ampleur de la farce à venir.