Macron accuse Bolsonaro d'avoir menti, s'oppose au traité Mercosur

Par
La France a accusé vendredi le président brésilien Jair Bolsonaro d'avoir "menti" à Emmanuel Macron sur ses engagements climatiques lors du sommet du G20 et annoncé "dans ces conditions" son opposition au projet de traité de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BIARRITZ (Reuters) - La France a accusé vendredi le président brésilien Jair Bolsonaro d'avoir "menti" à Emmanuel Macron sur ses engagements climatiques lors du sommet du G20 et annoncé "dans ces conditions" son opposition au projet de traité de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenne.