Zakaria, Karim, Raphaël: comment leur chemin de djihadistes a croisé le salafisme

Par

Le salafisme sert-il de marchepied vers le djihadisme ? L'observation de parcours de jeunes partis en Syrie ainsi que de terroristes révèle un rôle différencié de l’islam dans sa version ultra-orthodoxe selon les personnalités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il ne parlait plus que de « moudjahidines », disait vouloir combattre le régime syrien, n’en pouvait plus de vivre dans un pays de « mécréants » et avait fini par quitter sa petite amie parce qu’elle refusait de se convertir à l’islam. Alors, forcément, quand ses proches ont appris par un message Facebook que Zakaria, 26 ans, avait rejoint la Syrie et les rangs du Front Al-Nusra, franchise syrienne d’Al-Qaïda, personne n’a été surpris.