La réforme du bac amorce la refonte du lycée

Par

Le rapport sur la réforme du baccalauréat remis ce 24 janvier au ministre de l’éducation nationale préconise de supprimer les séries L, ES ou S pour faire passer cinq grandes épreuves aux lycéens. Une part importante est laissée au contrôle continu. Mais il propose surtout de repenser toute l’architecture du lycée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, il s’agit de réformer le baccalauréat. Depuis trois mois, l’attente était forte pour savoir ce que Pierre Mathiot, l’universitaire missionné par Jean-Michel Blanquer, allait proposer pour dépoussiérer le bicentenaire bac. Le suspense a été, en partie, levé ce mercredi 24 janvier avec le dévoilement officiel du rapport. Résultat, plus qu’une réforme du bac, c’est une véritable refonte du lycée qui est ici proposée. Toutes ces préconisations restent au conditionnel puisque le dernier mot reviendra au ministre de l’éducation nationale.