Expulsions: combien elles coûtent à la France

Par

Ces derniers mois, les « charters » se sont multipliés vers l’Albanie ou la Géorgie, avec l’appui de l’agence européenne Frontex. Mais expulser coûte très cher à la France, presque un demi-milliard d’euros en 2018 selon un rapport récent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour expulser plus et moins cher, Paris n’a jamais fait autant appel à Frontex. Il faut dire que l’agence européenne de gardes-frontières a l’avantage de prendre en charge le coût des « charters » (voir notre reportage en Albanie auprès d’une famille éloignée sur le dernier vol du 28 janvier).