C’est un nouveau revers pour François Hollande : la réforme de l’Agence française de développement (AFD), qu’il avait lui-même voulue et annoncée en grande pompe, n'est plus. Face aux critiques innombrables suscitées par les incohérences du dispositif, l’Élysée a décidé, selon nos informations, d'abandonner son projet, qui avait été instillé dans le projet de loi dit « Sapin II ».