Confrontés au Covid-19, les peuples autochtones de France se renforcent

Par et

Après leur premier mort, les peuples premiers de Guyane ont mis en place stratégies de contrôle et mobilisation politique. En Nouvelle-Calédonie, le peuple kanak se saisit de la crise sanitaire comme d'une opportunité pour progresser sur le chemin de l'indépendance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas encore, pas cette fois. Dès qu’ils ont connu la gravité de la pandémie, les deux peuples autochtones de France ont eu le même réflexe. En Guyane, sur le littoral et dans les terres, comme en Nouvelle-Calédonie, jusque dans les atolls des Loyauté, ils ont recouru aux banderoles, messages en langue vernaculaire, barrages routiers, et chefs coutumiers.