Secret des affaires: un péril démocratique imminent 

Par

Dénoncée par d’innombrables associations, syndicats et sociétés de journalistes, la proposition de loi sur le secret des affaires est examinée jeudi 24 mai par une commission mixte paritaire du Parlement. Sa ratification, qui est imminente, constituerait une mise en cause du droit de savoir des citoyens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est peu dire que la proposition de loi sur le secret des affaires a fait l’unanimité contre elle. Associations, ONG, syndicats ou sociétés de journalistes : des voix innombrables se sont fait entendre depuis des mois pour contester la légitimité de cette réforme, risquant d’entraîner une mise en cause du droit de savoir des citoyens.