Roms: l'extrême droite italienne applaudit Sarkozy

Par
Roberto Maroni, ministre de l'intérieur italien et figure du parti d'extrême droite de la Ligue du Nord, a exprimé son soutien aux mesures de rapatriement des Roms mises en œuvre par Nicolas Sarkozy. Et il souhaite aller plus loin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un soutien que Nicolas Sarkozy pourrait moyennement apprécier. Dans un entretien publié samedi dernier dans le Corriere della Sera, le ministre de l'intérieur et membre de la Ligue du Nord, Roberto Maroni, a applaudi l'initiative de Nicolas Sarkozy de procéder au rapatriement «volontaire» de 216 Roms. «Sarkozy a raison de mener cette politique, mais tout ça n'est pas nouveau. L'Italie utilise cette méthode de rapatriement volontaire depuis des années», a déclaré le ministre, membre du parti de l'extrême droite italienne, assurant que la France «ne faisait que copier l'Italie».