Droit de la presse: trois sénateurs nous écrivent

Par

À la suite de notre article du 30 septembre 2016 sur des amendements à la loi de 1881 qui modifient profondément le droit de la presse, trois sénateurs nous écrivent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la suite de notre article du 30 septembre 2016 (voir également notre article du 18 octobre) sur des amendements à la loi de 1881 qui modifient profondément le droit de la presse, deux sénateurs PS, Thani Mohamed Soilihi (Mayotte) et Alain Richard (Val-d’Oise), ainsi que François Pillet (LR, Cher) nous ont transmis le droit de réponse suivant :