Bettencourt: Sarkozy se contredit devant le juge, son avocat ment à la radio

Par

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy s’est contredit au moins une fois durant ses douze heures d’interrogatoire dans le cabinet du juge d’instruction Jean-Michel Gentil, à en croire les extraits de son procès-verbal d’audition révélés par le quotidien Sud Ouest. Son avocat, lui, a de son côté pris quelques libertés avec la vérité judiciaire...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy s’est contredit au moins une fois durant ses douze heures d’interrogatoire dans le cabinet du juge d’instruction Jean-Michel Gentil, à en croire les extraits de son procès-verbal d’audition révélés, samedi 24 novembre, par le quotidien Sud Ouest.