Pendant les fêtes, la gauche de la gauche négocie ses listes aux régionales

Par

Front de gauche et NPA négocient toujours pour composer des listes régionales à alliances variables. Objectif pour le cartel conduit par le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon: être prêt pour le 10 janvier, date du meeting de lancement de campagne du Front de gauche. Quant au NPA, il espère ne pas partir isolé dans deux tiers des régions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant les vacances, les négociations continuent à la gauche de la gauche. Après que le PS a rendu publiques ses listes, non sans anicroches et zones d'ombre, et alors qu'Europe-Ecologie a dévoilé un dispositif électoral sous forme de casting modèle en Île-de-France, le Front de gauche et le NPA en sont toujours à discuter de la constitution de listes aux périmètres variables. Objectif pour le cartel conduit par le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon: être prêt pour le 10 janvier, date du meeting de lancement de campagne du Front de gauche.