Valls rejette les revendications du nouvel exécutif corse

Par

Le Premier ministre a rejeté ce mercredi 23 décembre les revendications formulées par les nationalistes corses après leur victoire aux élections régionales, dont le transfert des « prisonniers politiques » corses sur l'île et un nouveau statut pour la langue corse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Manuel Valls a rejeté ce mercredi 23 décembre les revendications formulées par les nationalistes corses après leur victoire aux élections régionales, dont le transfert des « prisonniers politiques » corses sur l'île et un nouveau statut pour la langue corse.