Indécis sur la PMA, Hollande s'en remet au comité d'éthique

Par et

Alors que les pro-« mariage pour tous » descendent dans la rue aujourd'hui, deux ministres ont confirmé que les couples de femmes auront prochainement droit à la procréation médicalement assistée. Mais à l’Élysée, le chef de l’État et plusieurs de ses proches hésitent. Selon nos informations, le comité national d’éthique va demander des « états généraux » sur la question.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce sont les ministres eux-mêmes qui le disent. « La PMA sera abordée dans le cadre de la loi famille », a promis vendredi la ministre de la famille Dominique Bertinotti. « La PMA sera dans le projet de loi famille, c’est ce qui a été annoncé », assurait au même moment Alain Vidalies, le ministre des relations avec le Parlement. En réalité, l’ouverture de la procréation médicalement assistée – l’insémination artificielle – pour les lesbiennes, continue de faire débat au sein de l’exécutif.