Bayrou: «Hollande exemplaire? Non, bien sûr!»

François Bayrou avait dénoncé un « pouvoir qui abuse de tous les pouvoirs » sous Sarkozy. En 2012, il a apporté son soutien à François Hollande à la condition que celui-ci mette en place sa « République exemplaire ». Nominations, réforme constitutionnelle, affaires du PS : comment le président du MoDem juge-t-il la nouvelle présidence ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À chaque élection présidentielle, les candidats font de la moralisation de la vie politique un des piliers de leur campagne. C'était la « République irréprochable » de Nicolas Sarkozy en 2007, la « République exemplaire » de François Hollande l’an dernier. Sous la présidence Sarkozy, François Bayrou avait dénoncé dans son livre Abus de pouvoir (éditions Plon, 2009) « la plus impressionnante confiscation de tous les pouvoirs » depuis des décennies. En 2012, il a apporté son soutien à François Hollande à la condition notamment que celui-ci mette fin à ces pratiques. Le candidat socialiste lui avait promis, dans une lettre, qu'il ferait « voter une grande loi de moralisation de la vie publique par le Parlement ».