Politique Entretien

Bayrou: «Hollande exemplaire? Non, bien sûr!»

François Bayrou avait dénoncé un « pouvoir qui abuse de tous les pouvoirs » sous Sarkozy. En 2012, il a apporté son soutien à François Hollande à la condition que celui-ci mette en place sa « République exemplaire ». Nominations, réforme constitutionnelle, affaires du PS : comment le président du MoDem juge-t-il la nouvelle présidence ?

Christophe Gueugneau et Marine Turchi

1 mars 2013 à 18h30

À chaque élection présidentielle, les candidats font de la moralisation de la vie politique un des piliers de leur campagne. C'était la « République irréprochable » de Nicolas Sarkozy en 2007, la « République exemplaire » de François Hollande l’an dernier. Sous la présidence Sarkozy, François Bayrou avait dénoncé dans son livre Abus de pouvoir (éditions Plon, 2009) « la plus impressionnante confiscation de tous les pouvoirs » depuis des décennies. En 2012, il a apporté son soutien à François Hollande à la condition notamment que celui-ci mette fin à ces pratiques. Le candidat socialiste lui avait promis, dans une lettre, qu'il ferait « voter une grande loi de moralisation de la vie publique par le Parlement ».

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Justice — Reportage
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Santé
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Droite
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Extrême droite — Analyse
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin