A Bondy, des violences aiguisent le malaise des enseignants

Par

Une cinquantaine d'adolescents ont dégradé mardi les locaux d'un lycée de Drancy, pour la seconde fois en moins d'une semaine. D'autres établissements en Seine-Saint-Denis ont été pris pour cible ces derniers jours, en marge d'un mouvement de protestation contre le projet de réforme du bac professionnel. Retour sur les lieux à Bondy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi 25 mars, la grande cour du lycée Jean-Renoir de Bondy bruisse de rumeurs. «Ils» reviendront dans l'après-midi. «Ils» ont prévu d'attaquer demain. Vendredi 21 mars au matin, une centaine d'adolescents ont forcé les grilles d'entrée de l'établissement, en quête de renfort pour la manifestation en cours contre le projet de réforme du bac professionnel.