Paris privilégie la présidence de la Commission à celle de la BCE

Par
La France compte concentrer ses efforts pour tenter d'obtenir la présidence de la prochaine Commission européenne plutôt que briguer celle de la Banque centrale européenne (BCE), ont déclaré trois sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France compte concentrer ses efforts pour tenter d'obtenir la présidence de la prochaine Commission européenne plutôt que briguer celle de la Banque centrale européenne (BCE), ont déclaré trois sources proches du dossier.