Attentat de Rambouillet: pourquoi les policiers sont ciblés par les terroristes en France

Par

L’attentat de Rambouillet porte à 12 le nombre de membres des forces de l’ordre ayant été tués depuis 2015. Les attaques les visant se multiplient. Une « exception française » qui s’est développée avec l’effondrement du califat de l’État islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 14 avril dernier, Manhattan Wolves les loups de Manhattan »), un magazine de propagande djihadiste, publiait son deuxième numéro. Comme le pointe le Memri, une organisation non gouvernementale de surveillance des médias islamiques, ce nouveau magazine sur Internet, partisan d’Al-Qaïda et qui se décrit comme « un guide pour les loups solitaires au pays des croisés », appelait à tuer des policiers. Et proposait même de verser une récompense de 60 000 dollars en bitcoin au premier auteur d’un assassinat de policier dans un pays occidental. En couverture, un policier de dos lors d’une opération de maintien de l’ordre. En France.