Au dernier débat de la primaire, Juppé sonné par le «choc libéral» de Fillon

Par et

Pour l’ultime débat de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé et François Fillon se sont affrontés dans une ambiance à couteaux tirés. Le maire de Bordeaux, qui jouait là son va-tout, a fait face tout au long de la soirée à un ancien premier ministre offensif et galvanisé par son score du premier tour. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après trois jours d’invectives à distance, le dernier débat de la primaire de la droite et du centre s’annonçait comme un pugilat. Il a finalement tourné en bagarre de sourires crispés. Extrêmement tendus tout au long de l’émission diffusée sur TF1, France 2 et France Inter, Alain Juppé et François Fillon se sont souvent adressés l’un à l’autre sans même se regarder. S’en prenant aux journalistes, l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy a regretté à plusieurs reprises d’être l’objet de « caricatures », avec des accents populistes qu’on lui avait jusqu’ici peu connus.