Loi Sécurité globale: «Ce texte prône une sécurité à tous crins, à tout prix»

Par

Dans « À l’air libre » mercredi, la députée LREM Cécile Rilhac, qui a voté contre la proposition de loi, explique sa position. Nous avons également interrogé la ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon sur le sort des exilés.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

Une députée, une ministre, un reportage et un peu de Donald Trump ce soir.

➡️Rencontre avec l’une des 10 députés de la majorité qui ont dit non : non à la loi Sécurité globale. Cécile Rilhac, députée du Val-d’Oise, est dans « À l’air libre ».

➡️On évoquera avec elle l’évacuation manu militari de 500 migrants, place de la République lundi, avec le reportage de Célia Mebroukine, qui est allée mardi soir à la rencontre de ces exilés brutalisés par la police. La ministre chargée de les héberger, Emmanuelle Wargon, répond également à nos questions.

➡️Et puis on part aux États-Unis. Notre journaliste Patricia Neves a interviewé l’un des procureurs du Watergate, qui nous raconte les ennuis judiciaires dans lesquels se trouve Donald Trump. 

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous