Londres doit accepter la juridiction de la CJUE, dit Barnier

Par
Londres doit accepter que la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) soit chargée d'examiner les litiges qui pourraient survenir dans le cadre de l'accord de retrait du Royaume-Uni du bloc communautaire, a déclaré samedi le négociateur en chef de l'UE sur le Brexit, Michel Barnier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Londres doit accepter que la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) soit chargée d'examiner les litiges qui pourraient survenir dans le cadre de l'accord de retrait du Royaume-Uni du bloc communautaire, a déclaré samedi le négociateur en chef de l'UE sur le Brexit, Michel Barnier.