«Malgré les réformes, Sciences-Po n’intègre toujours pas d’enfants d’ouvriers»

Par

Sciences-Po Paris a annoncé une refonte de sa procédure d’admission avec la suppression de l’écrit. Entretien avec le sociologue Vincent Tiberj, qui mène une mission analogue à Bordeaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision fait grand bruit et marque la fin d’un rituel bien ancré parmi les élites françaises. Sciences-Po Paris a annoncé le 25 juin une réforme de son concours d’entrée en première année dès 2021.