Comment François Fillon s'est fait adopter par le clan Tiberi

Par

En 2000, François Fillon étrillait Jean Tiberi. Le voilà aujourd'hui qui revendique l'héritage du maire sulfureux du Ve arrondissement, jusqu'à arranger la carrière d'un de ses fils. Rachida Dati enrage. C'est, après les sénatoriales, une nouvelle bataille de l'UMP à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rachida Dati l'avait déjà dit ici et affirmé il y a quelques mois. Elle sera candidate dans la deuxième circonscription de Paris aux élections législatives de l'an prochain, quoi que décide François Fillon. Et elle se considère légitime, puisque la deuxième circonscription comprend une partie du VIIe arrondissement, dont elle est maire. C'est sans compter sur le parachutage du premier ministre. Car c'est une aubaine pour Fillon, qui a en ligne de mire la mairie de Paris en 2014, et veut trouver un point de chute assuré : également composée du VIe et du Ve arrondissement, cette circonscription est considérée comme imperdable pour la droite.