La politique des mœurs au FN: un « nationalisme sexuel »

Par

Dans Les Faux-semblants du Front national, le sociologue Sylvain Crépon se penche sur les questions du féminisme et de l'homosexualité et démontre que la réorientation du parti en matière de mœurs ne fait que l'adapter aux évolutions sociétales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans Les Faux-semblants du Front national (Presses de Sciences-Po, 29 octobre), livre-enquête substantiel sur le FN réalisé par une vingtaine de chercheurs, le sociologue Sylvain Crépon consacre un chapitre à la « politique des mœurs » du Front national : comment le parti lepéniste traite des questions du féminisme et de l'homosexualité. Le sociologue met à jour un « nationalisme sexuel » au FN.