Les CRS chargés d'encadrer un déplacement de Sarkozy se font porter pâles

Par
Des CRS censés encadrer le déplacement du chef de l'Etat qui se font porter pâle, d'autres qui se mettent en grève de la faim : le mouvement de protestation se propage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les CRS n'ont pas le droit de grève. Aussi pour protester contre les projets de fermeture de compagnie, se mettent-ils depuis quelques jours en arrêt maladie ou entament-ils des grèves de la faim. Le mouvement, débuté mercredi 26 janvier, lorsque près de 70 à 90% des CRS de la compagnie de Sainte-Foy-Les-Lyons, près de Lyon, se sont fait porter pâles, a pris cette fin de semaine une ampleur inédite.