Enregistrements Benalla: une expertise judiciaire exclut tout «montage»

Un rapport d’enquête de la police scientifique, que révèle Mediapart, démontre que les enregistrements de l’affaire Benalla n’ont pas été montés. L’expertise « renforce l’hypothèse » selon laquelle il s’agit bien des voix d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, et privilégie la piste d’« un enregistrement par un dictaphone ou un smartphone »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rapport d’expertise de la police scientifique, remis le 21 février dernier, confirme l’absence totale de « montage » dans les enregistrements clandestins de l’affaire Benalla, selon des informations obtenues par Mediapart. Le document, fort d'une vingtaine de pages, « renforce » par ailleurs « l’hypothèse » que les voix entendues sur les bandes sont bien celles d'Alexandre Benalla et de son acolyte Vincent Crase.