Net coup de frein sur la croissance française

Par

Le PIB français n’a progressé que de 0,3 % au premier trimestre, contre 0,7 % au trimestre précédent. La consommation est plombée par le ralentissement du pouvoir d’achat et l’investissement marque le pas. Est-ce un trou d’air ou un changement de rythme ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’économie française a connu un net ralentissement au premier trimestre 2018. Après une croissance de 0,7 % à la fin de 2017, le PIB hexagonal n’a crû que de 0,3 % au cours des trois premiers mois de l’année selon la première estimation de l’Insee. Le pays n’avait pas connu de taux de croissance aussi bas depuis le troisième trimestre 2016. La France semble être ainsi revenue sur ces trois mois à un rythme proche de sa moyenne à long terme.