«Je serai le premier pour la ratonnade»: racisme assumé dans une réunion de la métropole marseillaise

Par Iliès Hagoug (Marsactu)

Le président du Yachting Club de la Pointe-Rouge, Christian Tommasini, est passé de l’injure raciste à l’incitation à la violence raciale lors d’un conseil portuaire. Sans jamais être interrompu, pas même par les vice-présidents (LR) de la métropole, Didier Réault et Claude Piccirillo. Notre partenaire Marsactu dévoile l’enregistrement de la séance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Alors, je ne suis pas raciste, mais… » Rares sont les fois où les discours qui suivent cette phrase sont autre chose que nauséabonds, et ce n’est pas Christian Tommasini qui prouvera le contraire. Le président du Yachting Club de la Pointe-Rouge (YCPR) est assez remonté, le 22 février dernier, lorsque se déroule le conseil portuaire de la Pointe-Rouge, une instance mise en place par la métropole Aix-Marseille-Provence dans les ports de plaisance sur lesquels elle a autorité.