A FO, Jean-Claude Mailly est sous pression

Par

Le secrétaire général de Force ouvrière multiplie les déclarations pour dire qu'il a obtenu des avancées sur la réforme du code du travail et qu'aucun appel à la mobilisation ne sera lancé avant que les projets d'ordonnances fin août n'aient été analysés. Chez les militants, l’incompréhension monte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il a beau aller un matin sur France 2, être interviewé par Le Monde, répondre aux questions sur France Info ou sur France Inter, rien n’y fait : malgré sa disponibilité médiatique, Jean-Claude Mailly semble incompris lors de cette séquence de consultations sur le projet de réforme du code du travail qui s’est achevée la troisième semaine de juillet.