Cadeaux et dépenses cachées: l’élection du sénateur Bansard annulée

Mediapart révélait en octobre les drôles de conditions dans lesquelles Jean-Pierre Bansard, l'une des plus grosses fortunes de France, avait décroché son siège de sénateur. Le Conseil constitutionnel a annulé le 27 juillet son élection, pointant du doigt « irrégularités » et dépenses cachées.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Frais de transport dissimulés et cadeaux à des électeurs. Révélées par Mediapart, les conditions irrégulières dans lesquelles Jean-Pierre Bansard, l’une des plus grosses fortunes de France, s’est emparé d’un siège au Sénat en septembre 2017, lui valent aujourd’hui le rejet de son compte de campagne, l’annulation de son élection et jusqu’à un an d’inéligibilité.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal