Un rapport pointe l’école comme une machine à fabriquer les inégalités

Par

Une enquête du Cnesco se penche sur trente ans de politiques éducatives destinées à réduire les inégalités. Ce rapport, réalisé par une quarantaine de chercheurs, démonte point par point les errements du système et essaie d’expliquer l’échec de l’enseignement prioritaire, sur lequel se sont appuyés les gouvernements successifs et dont le bilan est largement contrasté. Le constat est sans appel : ces politiques ont été inefficaces. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’école française amplifie les inégalités créées par elle-même. C’est en substance le constat livré par près de quarante chercheurs, sociologues, didacticiens ou encore économistes, français et étrangers, mobilisés deux ans durant pour questionner la réalité de l’égalité des chances dans un rapport de vingt-deux contributions intitulé : « Comment l’école amplifie-t-elle les inégalités sociales et migratoires ? »