Mère voilée humiliée: au CCIF, «des cas comme ça, on en a un par semaine»

Par

Depuis le discours haineux de Zemmour retransmis en direct sur LCI, les appels se multiplient au Collectif contre l’islamophobie en France. De soutien, plus rarement d’insulte, mais surtout de mères voilées accompagnatrices de sortie scolaire, inquiètes pour leurs droits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour le directeur du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) Jawad Bachare, la tentative par un élu RN d’interdire à une femme voilée d’assister à une assemblée du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre d’une sortie scolaire ne constitue « que la part visible d’une islamophobie invisible ». Celle qui déboule directement au standard et dans les courriels de l’association, chargée de recenser les actes antimusulmans et d’apporter une aide juridique aux victimes, qui reçoit entre 2 000 et 2 500 signalements par an.