Financement du RN: les secrets de la pompe à finances dévoilés

Par

Le parquet doit prononcer ses réquisitions, mercredi, au procès du financement des campagnes du Front national aux législatives de 2012. Le tribunal a précisé les mécanismes employés par l’agence Riwal pour détourner les fonds vers Hong Kong puis Singapour, via de faux documents établis par la société Unanime qu’elle contrôlait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et soudain, le système de détournement de fonds de l’agence de communication du Front national est apparu, limpide, détaillé par les intéressés eux-mêmes. La présidente du tribunal Rose-Marie Hunault a donné lecture, vendredi, des courriels rédigés par Frédéric Chatillon, le patron de l’agence Riwal, et de Nicolas Crochet, son commissaire aux comptes, tous deux prévenus.