Pourquoi Nicolas Hulot n’abolira pas la chasse à courre

Par

Malgré la demande d’associations de défense des animaux, Nicolas Hulot a confié à L’Obs qu’il n’abolira pas la chasse à courre car « la France n’est pas encore prête à l’abandonner ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la communauté des écologistes condamne généralement la chasse à courre, Nicolas Hulot annonce à L’Obs qu’il ne l’abolira pas. Le magazine souligne pourtant qu’une vingtaine d’associations de protection des animaux (Fondation Brigitte-Bardot, Fondation 30 millions d’amis, L214, PETA…) ont récemment redemandé au ministre de la transition écologique ce qu’elles lui avaient déjà réclamé dans un courrier en date du 8 décembre : l’abolition de la chasse à courre.