Mediapart publie l'intégralité du jugement. Les raisons d'une relaxe inévitable

Par et

Spectaculaire, la décision du tribunal correctionnel de Paris deblanchir Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream n'en est pas moins logique. Décryptage d'un jugement, que Mediapart met en ligne dans son intégralité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour Dominique de Villepin, la victoire est presque totale. Nicolas Sarkozy, qui avait pourtant juré de faire pendre à «un croc de boucher» ce meilleur ennemi qu'il suspecte d'avoir orchestré la manipulation Clearstream, est défait par le jugement du tribunal correctionnel de Paris. Mais la partie n'est pas terminée pour autant puisque le procureur Jean-Claude Marin a annoncé, vendredi matin, son intention de faire appel. Un nouveau procès Clearstream se tiendra doncà la fin de l'année ou début 2011.