Hollande fait programme commun avec Schröder, Hartz et son Agenda 2010

Par

Depuis le 31 décembre, le discours du président de la République ressemble de plus en plus aux tenants de la « troisième voie », théorisée à la fin des années 1990 par Tony Blair et Gerhard Schröder. Le « pacte de responsabilité » en est la démonstration. Et la récente visite à l’Élysée de Peter Hartz, inspirateur de l’Agenda 2010 de Schröder, en est un symbole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n’est qu’un rendez-vous parmi des centaines d’autres. Une heure dans l’agenda chargé d’un président de la République. Mais celui-là est hautement symbolique : il y a deux mois, François Hollande a reçu à l’Élysée Peter Hartz, ancien conseiller de Gerhard Schröder et inspirateur de l’Agenda 2010 au début des années 2000. L’information, révélée par le quotidien régional allemand Saarbrücker Zeitung, a été confirmée par le cabinet du chef de l’État.