Affaire Tapie: la justice enquête sur une escroquerie au jugement

Par

Selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert le 30 août dernier une information judiciaire pour escroquerie au jugement, à la suite du jugement du tribunal de commerce de Paris ouvrant pour le groupe de Bernard Tapie une procédure de sauvegarde. C’est ce dernier jugement qui lui permet de ne pas rembourser les 404 millions d’euros de l’arbitrage frauduleux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un rebondissement important, un de plus, dans cette interminable et complexe affaire Tapie : selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert le 30 août dernier une information judiciaire pour escroquerie au jugement, à la suite du jugement du tribunal de commerce de Paris en date du 6 juin, ouvrant pour le groupe de Bernard Tapie une procédure de sauvegarde. L’information a été confiée au magistrat Serge Tournaire, qui était chargé depuis septembre 2012, avec sa collègue Claire Thepaut, de l’instruction portant sur le volet principal du scandale, celui sur l’arbitrage frauduleux.