Enquête pour "escroquerie" en marge de l'arbitrage Tapie

Par
Le parquet de Paris a ouvert le 30 août 2017 une information judiciaire contre "X" pour escroquerie à la suite du jugement du tribunal de commerce de Paris évitant à Bernard Tapie la saisie de ses biens pour le remboursement de 404 millions d'euros à l'Etat, a-t-on appris dimanche de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert le 30 août 2017 une information judiciaire contre "X" pour escroquerie à la suite du jugement du tribunal de commerce de Paris évitant à Bernard Tapie la saisie de ses biens pour le remboursement de 404 millions d'euros à l'Etat, a-t-on appris dimanche de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.