Valls-Aubry: histoire d’un «archaïsme»

Par

Le projet de loi sur le travail provoque en France un effet proche du CPE en 2006. Face à cette fronde, Manuel Valls accuse ses adversaires d'« archaïsme ». Un argument vieux comme le monde... et la gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voilà cinquante ans, au moins, que les « modernes », entendez les libéraux, dégainent leur « archaïsme » quand ils sont contestés. « Archaïque » le principe de conquête sociale, « archaïque » l’idée bicentenaire de réduction du temps de travail, « archaïque » la notion de partage des richesses, « archaïque » (et pervers) le concept d’assistance, « archaïque » le « non » au référendum sur la Constitution européenne, « reptilien » le cerveau des peuples qui envoient des SOS à l’Europe, les plus récents émanant de Grèce, du Portugal, d’Espagne, et maintenant de cette Irlande dont on vantait l’orthodoxie moderne.