La grande migration vers Macron des élus LR de Marseille

Alors que le président de la République a fait de Marseille un de ses points d’appui en vue d’un deuxième mandat, Renaud Muselier a annoncé son ralliement dimanche 27 février, après beaucoup d’autres élus LR. Martine Vassal comme Jean-Claude Gaudin s’interrogent.

Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

28 février 2022 à 17h03

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Marseille (Bouches-du-Rhône).– « Il faut que tu suives le vent. » Bruno Gilles n’y va pas par quatre chemins, ce 11 février, pour tenter de convaincre Jean-Luc Di Maria, le leader de l’opposition de droite à Martigues. Il est temps, dit-il à son ami, de quitter Les Républicains pour rejoindre la majorité présidentielle, via Horizons. Lui est devenu le représentant local du parti d’Édouard Philippe quelques semaines auparavant. Il avait rompu avec LR en 2019 pour se présenter en solo aux municipales, face à Martine Vassal. L’ancien sénateur-maire estime que, bien vite, ne pas devenir un soutien d’Emmanuel Macron mettra en difficulté son interlocuteur, qui se rêve aussi bien député que successeur à la mairie du communiste Gaby Charroux.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal