Un ancien directeur de cabinet de Valls bientôt jugé pour «fraude fiscale»

Par

D’après nos informations, l’ancien préfet Jean Daubigny, directeur de cabinet de Manuel Valls en 2012, sera bientôt jugé pour « fraude fiscale ». Le parquet de Paris a décidé de le faire citer devant le tribunal correctionnel en compagnie de sa femme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean Daubigny était l’un des préfets les plus capés de France. En 2012, pendant quelques mois, il a dirigé le cabinet du ministre de l’intérieur, Manuel Valls, avant de boucler sa carrière à l’Hôtel de Noirmoutier, la somptueuse résidence des préfets d’Île-de-France avec chauffeur et cuisinier. Pendant des années, pourtant, il n’a pas payé ses impôts, ni même déclaré ses revenus. À l’issue d’une enquête préliminaire, le parquet de Paris a ainsi décidé, d’après nos informations, de faire citer Jean Daubigny devant le tribunal correctionnel pour « fraude fiscale », en compagnie de sa femme, pour s’être volontairement et frauduleusement soustrait à l’établissement et au paiement de l’impôt sur le revenu au titre des années 2011 à 2014. Si son comportement semble remonter plus loin encore, seuls les faits non prescrits peuvent être retenus contre lui.