Combattre l’oligarchie pour refonder la démocratie

Par

Le projet de Macron de supprimer l’ENA relève de l’embrouille. Son but n’est pas de renouer avec l’ambition démocratique originelle de l’école ni de combattre le système oligarchique. Pour cela, il ne faudrait pas avoir HEC pour modèle ; et il faudrait prendre d’autres mesures, plus ambitieuses, pour combattre une caste dont le porte-drapeau est… le chef de l’État lui-même.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au lendemain de l’intervention différée d’Emmanuel Macron, du fait de l’incendie de Notre-Dame de Paris, de nombreux médias se sont fait l’écho de l’allocution que le chef de l’État avait initialement l’intention de prononcer et ont annoncé les mesures qu’il voulait à cette occasion dévoiler.