France, terre de joints

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) affirme dans ses études que le cannabis est la première substance illicite consommée par les adolescents en France, dans des proportions singulières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France, qu’on dit morose, aime aussi planer. D’après les études ­publiées en 2012 par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), le cannabis est la première substance illicite consommée par les adolescents : 41,5 % des jeunes de 17 ans ont ­déclaré en avoir fumé au moins une fois ; 22,4 % d’entre eux l’ont fait dans le mois écoulé – le plus souvent le week-end, dans « un cadre festif » –, et 5 % en font un usage régulier « problématique ». Ce sont les plus hauts chiffres d’Europe dans cette classe d’âge. Un inquiétant paradoxe, car en France, ­fumer un joint relève du pénal.