La colère des Français n'a pas disparu, vigilance de mise, dit Macron

Par
La colère "profonde" d'une partie des Français qui s'est manifestée au cours des derniers mois avec le mouvement des "Gilets jaunes" n'est pas "derrière nous", a déclaré samedi Emmanuel Macron estimant qu'il fallait encore "redonner un sens à l'action".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La colère "profonde" d'une partie des Français qui s'est manifestée au cours des derniers mois avec le mouvement des "Gilets jaunes" n'est pas "derrière nous", a déclaré samedi Emmanuel Macron estimant qu'il fallait encore "redonner un sens à l'action".