Vidéosurveillance et intelligence artificielle: le grand flou de la RATP

Par Clément Le Foll et Clément Pouré

Intéressée par la « vidéosurveillance automatisée », la régie publique multiplie les expérimentations avec des partenaires privés. Dernier en date : un laboratoire d’intelligence artificielle à la station Châtelet-Les Halles, sur lequel règne une grande opacité. Faute de réponses de la RATP, Mediapart a décidé de saisir la Cada pour faire respecter le droit de savoir des usagers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles ne scruteront plus les passants. Installées début mai à la station de métro et de RER Châtelet-Les Halles, à Paris, dans le cadre d’une expérimentation menée avec la start-up cannoise Datakalab, six caméras permettaient de détecter le port du masque. Initialement prévue pour trois mois, l’expérimentation ultramédiatisée a été suspendue dès le 12 juin.