Pour LR, une rentrée asphyxiée

Par

Privée d’espace politique, la droite non macroniste fait une rentrée en ordre dispersé et s’interroge déjà sur la manière de désigner son ou sa candidate pour 2022.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est devenu une tradition pour la droite non macroniste. Plus son espace politique se réduit, plus elle s’éparpille. Pour cette rentrée, elle propose ainsi pas moins de quatre rendez-vous politiques différents… Et plus ou moins concurrents.