Des Chevènementistes se rallient au Front national

Par et

Nouveau débauchage du FN dans les rangs des souverainistes: Karim Ouchikh, ancien du PS et de Debout La République et actuel vice-président du Rassemblement pour l’Indépendance de la France, rejoint l’équipe de campagne de Marine Le Pen «en tant que conseiller à la liberté d’expression». Un courant, certes marginal, de «républicains» bascule vers l'extrême droite. Nous republions à cette occasion notre enquête sur ces ralliements des souverainistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau débauchage du Front national dans les rangs des souverainistes: le vice-président du Rassemblement pour l’Indépendance de la France (le RIF de Paul-Marie Coûteaux), Karim Ouchikh, rejoint l’équipe de campagne de Marine Le Pen «en tant que conseiller à la liberté d’expression». Ancien membre du PS, il fut conseiller municipal et maire-adjoint de Gonesse (Val d'Oise) entre 1995 et 2007, avant de rejoindre Debout la République, le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan. A cette occasion, Mediapart republie son enquête sur les ralliements au FN des souverainistes (notamment des Chevènementistes).