La 5G, une charge contre les communs

Par

Alors que s’ouvrent les enchères pour l’attribution des fréquences, des centaines de millions d’euros doivent être investis par les grands opérateurs du secteur, qui comptent sur cette rupture technologique pour ouvrir de nouveaux marchés. Quel est le sens de cet événement alors qu’il n’y a pas assez de personnel pour affronter l’épidémie de Covid-19 ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De quoi parle-t-on quand on prononce l’expression lapidaire : « la 5G » ? Il faut prendre le temps d’éplucher cet étrange oignon sémantique pour apprécier l’importance des questions qu’ouvre l’installation programmée de cette cinquième génération de réseaux de téléphonie (pour mémoire, la première remonte aux années 1980, bien avant l’invention de l’Internet grand public).