Emploi: le président communique

Par

Nicolas Sarkozy a annoncé, mardi, des mesures pour l'emploi: réorientation de la formation continue vers les publics les plus fragiles, généralisation des contrats de transition professionnelle, 100.000 emplois aidés de plus en 2009... Un discours où le chef de l'Etat a emprunté tour à tour au candidat à la présidentielle, en annonçant la réforme de la loi sur le travail le dimanche, mais aussi à la CGT et à Ségolène Royal. Lire aussi:

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un discours déroutant que le chef de l'Etat a prononcé, mardi 28 octobre, à Rethel, dans les Ardennes, région industrielle touchée par la crise où il avait choisi d'annoncer quelques mesures en faveur de l'emploi. Au-delà des annonces – la création de 100.000 emplois aidés dans le secteur public, l'extension dans certains bassins d'emploi en difficulté du contrat de transition professionnelle qui permet à un salarié licencié de combiner 80% de son salaire pendant un an, l'assouplissement du recours aux CDD dans les PME, l'accent mis sur la formation continue... –, ces 50 minutes ressemblent surtout à un drôle de fourre-tout.