Après l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, plusieurs actes anti-musulmans recensés

Par et

Dégradations, menaces, agressions : si l’on reste loin du « pic » constaté en 2015, plusieurs enquêtes ont été ouvertes. Certaines de ces affaires semblent émaner de l’extrême droite. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le 16 octobre, date de l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), et comme après chaque attentat, les lieux de culte musulmans et les croyants eux-mêmes appréhendent d’être victimes d’insultes ou des gestes violents de la part de ceux qui prétendraient se venger des djihadistes.